Comment éliminer l’acide urique par l’alimentation ?

L’hyperuricémie (excès d’acide urique dans le sang) est un trouble qui peut causer des maladies comme la goutte.

Pour remédier à cet excès, il est nécessaire de revoir son alimentation.

Qu’est-ce que l’acide urique ?

L’acide urique provient de la décomposition des purines contenues dans les aliments ingérés par l’organisme.

Comment éliminer l’acide urique par l’alimentation

Les purines se retrouvent dans des aliments d’origine animale ou végétale.

Après avoir été dégradé par le foie et l’intestin, l’acide urique est généralement éliminé à travers les urines.

L’augmentation du taux d’acide urique dans l’organisme est due à une alimentation trop riche en purine.

Pour rééquilibrer son organisme, il est nécessaire de se conformer à un régime spécial.

Si ce taux n’est pas contrôlé, il peut avoir de graves conséquences, notamment pour les reins.

Comment éliminer l’acide urique par l’alimentation ?

Éliminer l’acide urique par l’alimentation demande de se conformer à un nouveau régime.

Cela peut s’avérer difficile, car on doit revenir à une alimentation plus équilibrée.

Mais c’est un effort qui en vaut la peine pour un mieux-être sanitaire.

De façon générale, vous devrez boire beaucoup d’eau, maintenir un poids de forme, éviter les aliments trop sucrés ou trop salés et l’alcool.

Vous devrez aussi limiter les aliments riches en purines.

Cela paraît simple, mais en réalité, ce sont de nouvelles habitudes alimentaires que vous devrez développer.

Il faut noter que selon l’évolution du taux d’acide urique dans votre organisme, votre médecin pourra petit à petit réintroduire des aliments contenant de la purine dans votre régime, ou alors maintenir un régime léger à vie.

Une fois le taux d’acide urique stabilisé, et un poids de forme atteint, vous pourrez revenir à une alimentation moins restrictive, sauf en ce qui concerne l’alcool, les produits trop sucrés et salés.

Retrouvez plus d’infos sur naturolistique.fr.

Quels sont les aliments à éviter ?

Voici une liste plus ou moins exhaustive d’aliments à éviter pour leur teneur en purine :

  • les poissons (saumon, truite, sardine, anchois, carpe, thon, maquereau, brochet, etc.) ;
  • les Viandes rouges (agneau, bœuf, les bouillons de viande) ;
  • les Légumineuses (haricots, lentilles, pois cassés, fèves, pois chiche, soja) ;
  • les Crustacés et fruits de mer (huîtres, coquilles St Jacques, moules, calamars, langoustine, crevettes, langouste, homard) ;
  • les Viandes rouges (agneau, bœuf, les bouillons de viande) ;
  • les Abats (ris de veau, foie, cervelle, tripes, rognons, langue, cœur) ;
  • les Fruits oléagineux (arachides, amandes, noix, pistaches, noisettes) ;
  • les Charcuteries (viande salée ou séchée, jambon cru, saucisson, jambon blanc, lardons, saucisses, bacon) ;
  • et enfin le sel, les épices, le thé et le café.

Dans le même ordre d’idées, pour maintenir un bon poids de forme, il faut consommer le moins possible de produits industriels (conserves, plats surgelés, pizzas, biscuits, ketchup), matières grasses (huile, margarine, beurre, crème fraîche) et de boissons acidifiantes (eau gazeuse, alcools, bière, sodas, café).

Quels sont les aliments à privilégier pour éliminer l’acide urique ?

Pour une bonne élimination de l’acide urique de votre organisme, privilégiez les aliments tels que :

  • les légumes (choux, concombres, carottes, céleri, avocats, aubergines, poivron, tomates, laitues, courgettes, haricots verts, oseille, épinards) ;
  • les champignons, les œufs, ;
  • les pommes de terre, patates douces ;
  • les fruits frais et secs (figues, dattes, prunes, banane, citrons, mangue, melon, pamplemousse, raisins, pastèque, pêche, pomme, raisins) ;
  • les viandes blanches (volaille, porc, veau, lapin) ;
  • les produits laitiers (lait, yaourt, fromage, les laits végétaux, les crèmes végétales) ;
  • les céréales et les graines (blé, maïs, quinoa, riz, graines de lin, graines de courge, sorgho) ;
  • les poissons blancs (sole, colin, cabillaud, merlan) ;
  • et les aromates (basilic, ciboulette, menthe, sauge, coriandre, persil, romarin, thym).

Pour rappel, cette liste n’est pas exhaustive.

Si vous avez des questions, ou le moindre doute, l’idéal est de consulter votre médecin ou un nutritionniste.

Vous pouvez aussi retrouver en ligne des menus types adaptés pour un régime pauvre en purine.

Par ailleurs, n’oubliez surtout pas de vous hydrater régulièrement.

Il faut en moyenne 1.5 à 2 litres d’eau par jour pour stimuler l’élimination par l’urine.


Articles connexes :

Quel régime alimentaire pour vaincre l’hyperphagie alimentaire ?

Aliments autorisés et interdits pendant un jeûne intermittent ?