Comment méditer et manger en pleine conscience ?

Associer la méditation et la nutrition en pleine conscience est un exercice périlleux surtout dans la compréhension du mécanisme d’adaptation et de faisabilité.

Comment s’y prendre ? Comment appréhender tel repas pour telle envie ? Comment associer la méditation à sa façon de manger ? Telles sont les préoccupations qui tournent autour de cette problématique suivante.

Heureusement d’ailleurs, de nombreuses études et recherches scientifiques permettent d’apporter des éléments de réponses à de telles préoccupations.

Comment méditer et manger en pleine conscience

Faire la différence entre méditer et manger en pleine conscience

La méditation implique une certaine prédisposition de l’esprit.

Lorsqu’on médite, on recherche à puiser au plus profond de soi l’énergie la plus productive pouvant nous aider à nous sentir mieux qu’avant.

La méditation est source de paix et de quiétude.

Par ailleurs, l’idée de la pleine conscience évoque la capacité de chacun de nous à se focaliser sur ce qui se trame autour de nous et en nous.

C’est un acte volontaire et conscient, d’où le terme de pleine conscience.

Cela signifie que nous savons ce que nous faisons et que nous portons toute l’attention sur l’instant présent.

Avec la pleine conscience, pas de passé ni de futur, le présent est le plus important.

D’ailleurs, c’est l’essence même du fonctionnement de la méditation.

Ainsi, savoir faire le distinguo entre la méditation et la nutrition en pleine conscience est très important pour réussir cette pratique qui reste encore imperceptible pour beaucoup de personnes.

En effet, on peut très bien manger par nécessité ou par besoin sans même savoir ce que nous mangeons et surtout, si c’est bien ce que notre organisme réclame.

Ainsi, la nutrition en pleine conscience enseigne sur l’écoute de l’organisme pour mieux adapter les besoins.

La méditation quant à elle n’est qu’un additif qui permet d’être plus efficace dans la pratique.

Écouter son être intérieur et reconnaître ses besoins alimentaires pour mieux les combler

Pour méditer et manger en pleine conscience, il faut savoir écouter son être intérieur et c’est là qu’intervient la pratique de la méditation.

Pour se faire, prenez 2 à 5 minutes pour vider votre esprit et respirer profondément.

Le but est de créer une intime connexion entre vous et votre organisme.

Déceler vos besoins les plus profonds vous aidera à identifier le type de nourriture qu’il vous faut.

En pleine conscience, vous pouvez porter toute votre attention sur ce que vous mangez, cela vous permettra de mieux apprécier la nourriture, de marcher lentement et de vivre intensément le moment présent.

Parcourir des tutos disponibles sur des forums ou sur des plateformes numériques

En matière de méditation, il n’y a pas meilleure façon d’apprendre que l’exploration.

Aller donc à la découverte des astuces et tutos sur le web  est un excellent moyen pour apprendre plus sur le sujet.

Les forums sont d’ailleurs les endroits par excellence pour trouver les clés pour manger en pleine conscience.

Vous y trouverez les conseils des spécialistes de la méditation et de la nutrition en pleine conscience.

Notez également que le recours à des vidéos explicatives est aussi recommandé pour améliorer ses techniques de méditation et ses capacités à se connecter.

Essayez la pratique en groupe ou créez une association

Si méditer et manger en pleine conscience est une pratique individuelle, le faire en groupe est encore plus avantageux.

Pour mieux réussir cet exercice, il est conseillé de s’organiser en association ou d’impliquer son cercle familial.

Le but est de favoriser le rapprochement qui, de façon indirecte, agira efficacement sur la conscience et l’esprit.

Le but est d’apaiser l’être et de favoriser une meilleure harmonisation des besoins nutritionnels.

Il faut noter que plus l’on se sent bien et détendu, mieux les résultats sont concluants.

Méditer et manger en pleine conscience demande une énorme concentration qui ne peut se matérialiser que dans un environnement jovial et surtout convivial.

Ainsi, faire participer un groupe de personnes ou créer une association pour la pratique collective peut aider à mieux comprendre, connaître et atteindre les objectifs.

Vous l’avez certainement compris, pour méditer et manger en pleine conscience, il faut du temps, de l’organisation et surtout de l’implication.

Pour évoluer progressivement, songez régulièrement à effectuer des bilans.

La manière dont vous vous sentez et votre degré de satisfaction seront à privilégier dans cet exercice.


Articles connexes :

Quels aliments pour tomber enceinte rapidement ?